On a demandé à sept hommes de participer à une activité liée à l’image corporelle…

Au terme de l’activité, les participants se sont rendus compte que peu importe l’apparence physique, personne n’échappait à l’humiliation et à la marginalisation. Tous ont déclaré avoir eu une mauvaise image corporelle, ce qui révèle un problème systémique plus large issu de croyances et de messages axés sur le corps. Le problème n’est pas individuel, mais dans un tel climat, il est très difficile de se rappeler que tous les types de corps se valent!